Un village du Vexin

« Saint Gervais est incontestablement l’un des plus beaux villages du Vexin Français, tant par sa géographie que par son passé historique. Village de flanc de coteau, offrant à qui prend la peine de s’arrêter quelques instants au bord de l’ancienne Nationale 14, une vue superbe d’où ressortent l’église et son clocher de pierre, les maisons du XVIIIe siècle aux toits de tuiles creuses et les imposantes demeures bourgeoises du XIXe siècle. Hêtres, chênes, frênes ou peupliers dressent ici et là leur haute silhouette, égayant de leur frondaison fournie ce tableau d’où se détache une quiétude désirable. »

Extrait de La petite histoire de Saint-Gervais de Claude et Stéphane Lobruto.

En bref…

Gentilé : Bercagniens
Densité : 75 habitants / km2

Maire : Florence Binaux Le Clech
Code postal : 95420

Habitants

Superficie : 13 km² (1 319 ha)
Altitude minimum : 55 mètres
Altitude maximum : 158 mètres
Latitude : 49.1692
Longitude : 1.76944

Géographie

Limitrophe de l’Oise, Saint-Gervais est située à l’extrême ouest du département du Val d’Oise. C’est la troisième commune du canton de Vauréal par sa superficie de 1 319 hectares.

Saint-Gervais se compose d’un bourg et de cinq hameaux : Magnitot, Ducourt, Archemont, Estreez et le Petit Saint Gervais.

Deux hameaux ont disparu : Chaud-Soleil qui se trouvait entre Archemont et Magnitot, et les Vaux-de-Bray, du côté de la route de Gisors.

Saint-Gervais est bordée des communes de Parnes, Monjavoult et Montagny (Oise), Magny-en-Vexin, Hodent, Ormerville, Ambleville et La Chapelle-en-Vexin (Val d’Oise).

Sa physionomie est demeurée rurale, à vocation agricole comme le confirme la dispersion de son habitat.

Venir à Saint-Gervais…

ATTENTION

Les réseaux de transports en commun franciliens sont organisés par Île-de-France Mobilités.

L’exploitation du réseau du Vexin revient à Transdev Vexin depuis le 1er août 2021. Leur communication n’est pas encore tout à fait au point : nous sommes encore en attente d’information pour compléter cet article..

Notez que le nom des lignes a changé : le tiret a disparu. Ainsi, la ligne 95-04 est devenue la ligne 9504. Cette modification n’a cependant pas été reprise par toutes les applications de mobilité.

Pour le moment, voilà une adresse à laquelle vous pourrez peut-être obtenir le renseignement que vous cherchez :

Transdev Vexin
33 rue des Fossettes
95650 Génicourt
0173137513

Saint-Gervais est reliée au grand réseau de transports en commun de l’Ile de France.

7 arrêts de bus, desservis par 5 lignes partant de Cergy, Pontoise, Bray-et-Lû, Chérence et Saint-Cyr-en-Arthies.

Sans oublier, bien sûr, les arrêts de Magny-en Vexin, en particulier celui de la gare routière et la possibilité de venir en vélo, à pied, en voiture et à cheval…

 

7 arrêts de bus

  • Magny-en-Vexin, Porte de Rouen.
  • Saint-Gervais, Etreez.
  • Saint-Gervais, Petit Saint-Gervais.
  • Saint-Gervais, Mairie.
  • Saint-Gervais, Parc.
  • Saint-Gervais, Archemont.
  • Saint-Gervais, Ducourt.

…et bien sûr, les arrêts de Magny-en-Vexin, en particulier la gare routière.

 

5 lignes de bus

  • 9504 Bray-et-Lû – Cergy (et retour)
  • 9543 Chérence – Magny-en-Vexin (et retour)
  • 9547 Saint Cyr en Arthies – Bray-et-Lû collège (et retour)
  • 9548 Bray-et-Lû – Cergy / Pontoise (et retour)
  • 9549 Bray-et-Lû – Magny-en-Vexin (et retour)

…et bien sûr, toutes les lignes qui desservent Magny-en-Vexin.

Le PNR
Parc naturel régional du Vexin français

A compléter

L’histoire
de Saint Gervais
et de ses hameaux

« Le Vexin est le pays des Veliocasses, peuple gaulois qui habite entre l’Oise et la Manche. Leur pays est divisé en deux par le traité de Saint-Clair-sur-Epte en 911 : le Vexin Français qui appartient à l’Ile-de-France, et le Vexin Normand rattaché au Duché de Normandie. Malgré cette partition le Vexin est resté uni sur les plans religieux et administratifs jusqu’en 1789. »

Voici l’histoire d’un village qui existe depuis la plus haute Antiquité, à la limite de l’Ile-de-France, de la Normandie et de la Picardie. Bien situé sur son flanc de côteau, il est né de la conjonction d’un terroir fertile et de la route de Paris-Pontoise-Rouen.

Les auteurs, Claude et Stéphane Lobruto, ont fouillé dans les archives communales mais aussi dans les archives départementales de quatre départements – Oise, Seine-Maritime, Val-d’Oise et Yvelines – pour écrire la longue histoire de ce site, des Romains au XXIème siècle.

Ils ont replacé cette chronique dans le cours de l’histoire de France. Guerres, mouvements de population, seigneurs, activités des villageois sont quelques-uns des thèmes évoqués dans cet ouvrage.

 

Le livre est en vente en mairie au prix de 12 €.

Les anciens maires

  • de l’an III (*) à 1811 : Jean Jacques GUIMIER
  • du 4 avril 1813 au 21 avril 1816 : Louis Vincent BOULLANGER
  • du 21 avril 1816 au 5 mars 1826: Joseph Félix PETIT
  • du 5 mars 1826 au 22 février 1829 : Jean Louis NICOLLE
  • du 22 février 1829 au 4 octobre 1831 : Louis Denis SEHEUT
  • du 4 octobre 1831 au 18 avril 1848 : Rémond BERTAUT
  • du 18 avril 1848 au 9 décembre 1855 : Pierre Etienne FLEURY
  • du 9 décembre 1855 au 28 septembre 1865 : Charles JORELLE
  • du 28 septembre 1865 au 15 mai 1892 : Marie Jean Baptiste COVILLE
  • du 15 mai 1892 à août 1944 : Robert GUESNIER
  • du 10 octobre 1944 au 31 octobre 1947 : Alphonse SUBTIL
  • du 31 octobre 1947 au 14 mars 1959 : Bernard DAUCHEZ
  • du 14 mars 1959 au 10 mai 1973 : Louis de MAGNITOT
  • du 23 juin 1973 au 17 mars 1989 : Louis DENIS
  • du 17 mars 1989 au 15 mars 2008 : Etienne de MAGNITOT
  • du 15 mars 2008 au 15 mars 2020 : Monique DE SMEDT
  • du 15 mars 2020 au 15 mars 2026 : Florence BINAUX LE CLECH

Saint-Gervais,
hier et aujourd’hui